S'endormir ou se rendormir...

paix et tranquilite
 
Parfois ou régulièrement, on tourne, on vire, on a du mal à s'endormir...
Comment faire pour y remédier ?
 
1. Trouvez votre stratégie d'échec, c'est à dire ce que vous faîtes habituellement et qui ne marche pas : ce que vous vous dîtes, à quoi vous pensez...
 
Exemples :
- refaire la journée dans sa tête,
- repenser au négatif, au trop excitant,
- planifier les choses difficiles du lendemain,
- ressentir / se focaliser sur ce qui se passe de désagréable dans notre corps,
- se dire de dormir,
- se dire que l'on y arrivera jamais,
- s'énerver contre soi-même,
- se lever et être actif...
 
Nous n'avons pas le pouvoir de nous endormir ! Nous ne sommes pas responsables de notre endormissement.
Plus on contrôle, moins ça marche... Notre inconscient crée le sommeil et notre conscient le perturbe.
 
2. Alors pardonnez-vous de ne pas y arriver, détendez-vous et attendez que le sommeil vous prenne.
Quoi qu'il traîne dans votre tête, prenez conscience que rien ne va bouger dans la nuit... si vous y pensez... et même si vous n'y pensez pas. Donc foutez vous la paix sur ce qui vous préoccupe !
Pour cela voyez ce que vous pouvez vous dire à vous même, pour abaisser l'enjeu de l'endormissement.
 
Exemples :
- "je me repose",
- "le sommeil viendra ou pas",
- "ça fait 10 ans que je ne dors pas et j'arrive quand même à tenir mes journées",
- "je fais confiance à ma part inconsciente, au pire je serai fatigué... et alors ?",
- "au pire je ferai une microsièste"...
 
3. Vous ne pouvez pas ne pas penser, alors orientez vos pensées sur des choses positives ou ces exercices :
- le body scan,
- la cohérence cardiaque,
- pensez à quelque chose de calme,
- dites vous un mot ou une phrase qui va créer du calme,
- imaginez vous en train de faire une tâche ennuyeuse (repeindre un mur, poncer, repasser du linge...),
- imaginez vous regarder un animal en train de dormir,
- concentrez vous sur les sensations de sommeil et les décrire,
- pensez à "rien"...
 
4. Contrez les pensées parasites.
Certainement que mêmes si vous faites les points 2 et 3, vous allez avoir des pensées parasites, et c'est normal.
Prenez le temps de penser à tout ce que vous voulez, avant, et lorsque vous vous couchez, ce n'est plus le moment.
Donc prenez un temps avant pour vous écouter, vous adresser à la part de vous qui veut penser, et dites lui "ce n'est pas le moment" ou "j'ai le droit de me foutre la paix entre 22h et 6h".
 
5. Vérifiez aussi bien sûre votre hygiène de vie :
- ne pas consommer trop d'excitants (café, alcool...),
- manger léger le soir,
- privilegier les activités calmes en soirée,
- éviter les écrans avant de se coucher,
- aérer sa chambre,
- température idéale de la chambre en hiver 16-18°C,
- garder votre chambre rangée et essayer de la réserver à cet effet (évitez le télétravail depuis votre chambre)...
Diététique et nutrition - Hypnose et thérapies brèves
93, place du Marché 84310 Morières les Avignon
Tél : 06 62 20 73 70
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.