Exercice pour réapprendre à être conscient

etre conscient manon deloche
 
Pour faire suite au post des astuces anti-sucre, et plus généralement pour ceux qui ont du mal à s’écouter en mangeant, je vous donne aujourd’hui un exercice quotidien de moins de 5 minutes pour s’entraîner à être conscient.
Je vous explique aussi en quoi le poids dépend du lien entre le corps et l’esprit.

Quand vous mangez, soit vous avez conscience de ce que vous faites, soit vous êtes ailleurs et vous avalez la nourriture sans vous en apercevoir, ce qui ouvre la porte aux excès.

On ne peut contrôler que ce dont on est conscient. Quand vous mangez inconsciemment, vous « zappez » ce que vous faites et n’y pensez pas.
Or ce zapping est un choix, il n’est pas obligatoire.

Le plaisir de la conscience apparait lorsque vous échappez à la prison du conditionnement, de l’automatisme. Être conscient, c’est retrouver la liberté de choisir ce que vous voulez, plutôt que ce que votre passé vous impose. C’est retrouver le lien corps-esprit.

Voilà un petit exercice que je vous propose pour retrouver cette conscience.

Installez-vous seul dans une pièce où vous pourrez être au calme, dos droit, pieds au sol. Fermez les yeux et prenez quelques respirations.
Quand vous vous sentez détendu et prêt, mettez-vous à l’écoute de votre corps : laissez votre conscience voyager dans les zones suivantes :
  • Pensées : observez comment elles vont et viennent,
  • Sensations : remarquez ce que ressent votre corps,
  • Images : prenez conscience des images qui vous apparaissent,
  • Sentiments : notez toutes les émotions qui vous viennent, et votre humeur générale.
Prenez 1 minute pour chacun de ces points.
Ne réagissez pas à ce dont vous prenez conscience. Observez simplement, sans jugements et sans essayer de changer.
Vous êtes un observateur, vous « dégagez le passage » pour laisser fonctionner le lien corps-esprit afin qu’il se repose et s’ajuste.
 
Évidemment, on peut rechigner à l’idée de se mettre à l’écoute de souvenirs, de sentiments et de sensations douloureux.
Lorsqu’on est en surpoids, l’idée de prêter attention à son corps n’est pas très enthousiasmante.
L’enjeu de la pleine conscience n’est pas de se juger, de regarder en face des vérités déplaisantes ou de se faire des reproches, il s’agit du bonheur d’être conscient.
Quand on s’éveille à soi-même, l’expérience de la vie est décuplée. Vous avez accès à des pouvoirs intérieurs que vous ne soupçonniez pas.

Vous pouvez ignorer votre corps, mais votre corps ne vous ignorera jamais !
Il prend fidèlement soin de vous depuis votre conception. Vous aurez beau le négliger ou en abuser, votre corps n’abandonnera pas sa mission.
Il est là pour s’occuper de vous, à condition que vous le laissiez faire. Si vous le laissez faire en conscience, il deviendra votre meilleur allié.

La réalité est ce que nous en percevons.
Si, dans votre réalité, vous percevez votre corps comme laid, il ne sera jamais votre allié.
Si vous percevez la perte de poids comme « trop difficile », ça sera le cas.
De plus, la société nous impose des croyances qui nous semblent vraies, alors qu’elles sont au mieux les vérités d’autres personnes, au pire des murs à notre prison.

Au fond, une personne en surpoids est un prisonnier qui a si peu d’espoir qu’il préfère considérer sa prison comme sa maison.
Il y a une montagne d’expériences négatives, de mauvais souvenirs, d’échecs et de frustration à déplacer.
Il faut donc que cette personne retrouve ce qu’elle a abandonné : sa liberté. C’est-à-dire, celui ou celle qui se sent obligé de manger tout ce qu’il a sous les yeux ne bénéficie pas de sa liberté de choix.
 
Le conditionnement est opposé à la liberté d’esprit. Lorsque vous n’avez pas le contrôle de votre comportement, c’est votre cerveau qui s’en occupe, revenant à des habitudes et à des schémas anciens.
La joie de la pleine conscience provient de la capacité à échapper à toutes les limitations qu’on vous a imposées.
Inutile de s’attarder sur leurs origines : ce qui compte, c’est que votre cerveau les a acceptées. D’après Dr Deepak Chopra.
Diététique et nutrition - Hypnose et thérapies brèves
93, place du Marché 84310 Morières les Avignon
Tél : 06 62 20 73 70
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.