Pourquoi ne faut-il pas faire de régime pour perdre du poids ?

Comment fonctionne notre corps :

Notre corps est programmé, depuis des millénaires, pour lutter contre la faim. Donc si on mange moins, notre métabolisme fera tout pour maintenir ou reprendre le poids initial. Autrement dit, si on attaque un régime hypocalorique, le corps va lutter contre notre volonté ! Et seule, elle ne gagne que rarement !

Quelques’ unes des adaptations de notre corps :

  • Le métabolisme de repos diminue, les fonctions vitales consomment donc moins d’énergie (cœur, cerveau…) ;
  • Les calories vont être prioritairement stockées, en prévision d’une nouvelle restriction ;
  • Le métabolisme hormonal se modifie. La leptine, hormone de la satiété, diminue dans le sang, on a donc constamment faim !
  • Les capteurs d’étirement de l’estomac sont petit à petit désactivés, on ne ressent donc pas non plus la satiété ;
  • L’hypersensibilité du cerveau va être réglée pour déclencher des pulsions de consommation pour des produits gras et sucrés, en vue de reprendre du poids ;
  • Notre corps devient une machine affamée dont la principale préoccupation est de trouver de la nourriture, notre volonté ne suffit pas !

De plus, notre corps nous pousse à manger pour combler les carences, donc si on mange mal (des aliments avec une densité nutritionnelle faible : pauvres en fibres, vitamines et minéraux), il va nous pousser à manger plus, pour avoir tous les nutriments nécessaires.

Enfin, notre cerveau reconnait les aliments 0%. C’est-à-dire que lorsque nous mangeons des produits sans sucre ou allégés, notre cerveau va nous pousser à manger plus, car il sait qu’il n’a pas les calories nécessaires. A long terme, les produits allégés sont inefficaces dans la perte de poids. Sans compter les effets négatifs des édulcorants et autres additifs de substitution.

Donc si on perd des kilos rapidement, au moindre écart le corps va stocker, on va se démotiver, et recommencer à manger. Car le fait d’être obsédé par son poids, entraine du stress, et une appétence pour les aliments réconfortants. On se retrouve donc avec plus de poids qu’au départ, avec un pourcentage de graisses supérieur au dépend des muscles, une perte de motivation et un sentiment de honte et de culpabilité…

Alors comment faire ?  Tromper le cerveau pour moins manger !

Le cerveau ne perçoit pas les pertes de poids faibles, il ne se met donc pas en résistance.

Le meilleur régime est donc de ne pas en faire mais de tromper notre cerveau en diminuant très légèrement les prises alimentaires. Il faut viser la perte d’un kg / mois, pas plus ! Et apporter des petits changements progressivement.

Comme le disait l’écrivain américain Henry Thoreau « La vie est trop courte pour qu’on soit pressé » !

Diététique et nutrition - Hypnose et thérapies brèves
93, place du Marché 84310 Morières les Avignon
Tél : 06 62 20 73 70
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.