50 idées pour faire face au confinement

Guider (3)
 
D'après Ienke Keijzer GrandisOse

50 idées pour essayer de faire quelque chose de positif de cette période historique si tumultueuse et surréelle La France est touchée, le monde est touché et la plupart des gens sont confinés et ne peuvent plus sortir pour aller travailler, ne peuvent plus travailler tout court. On est sensé rester à la maison pendant un moment encore assez indéterminé, confiné à la maison, seul(e), à deux ou avec sa famille.

Nous vivons une période bizarre, difficile pour beaucoup, inquiétante pour la plupart, car il est encore inconnu et donc imprévisible comment tout va évoluer. Mais c’est aussi une période intéressante, c’est du jamais vu. C’est une période où il peut y avoir d’importants recalages et recentrages pour l’humanité et pour chacun entre nous. Les choses importantes sont mises à l’avant, les choses moins importantes ont été brusquement mises entre parenthèses pendant un moment.

Et si on restait calme ? Et si on essayait d’en faire quelque chose ? Et si on essayait d’en profiter ? Et si on se reconnectait à ce qui est important, vraiment important ? Et si on se reconnectait à ce qui nous plaît, à ce qui est possible, dans le ici et maintenant ?

Dans l’incertitude de demain, on ne peut faire qu’une chose. C’est de profiter de ce qu’on a. C’est de profiter de l’ici et maintenant. C’est de profiter de l’instant présent.

Dans ce temps de survie, profitez-en pour vivre. Toute cette période où de l’histoire est en train de s’écrire nous offre du temps. Du temps qui peut faire peur au début, puisque la plupart d’entre nous ne fait que courir tous les jours, toute l’année. Du temps que souvent on occupe à courir de choses secondaires à choses secondaires, en n’ayant pas le temps de s’occuper des choses vraiment importantes. Du temps qui, quand on s’y met, nous permet de vivre, de vivre ici et maintenant, confiné ou pas, avec ce qu’on a.

Certes, il y a beaucoup d’inquiétudes et de soucis à se faire, pour les parents, les grands-parents, la famille, pour notre porte-monnaie, pour notre future, mais pour le moment il n’y a rien d’autre à faire que de laisser faire et de profiter de ce qui est et d’en faire quelque chose, comme on peut.

Voici une liste d’idées de ce que vous pourriez faire, mettre en place, essayer, intégrer ou oublier si cela ne vous correspond pas. Ce sont juste quelques idées, mais peut-être elles pourraient vous faire du bien, vous faire passer le temps autrement, vous faire profiter un peu de ces moments intenses, bizarres, surréels et intéressants. Peut-être elles peuvent vous donner des idées :-)

Soyez inventif et créatif !

50 manières pour faire face au confinement 50 manières pour essayer de faire quelque chose de positif de tout cela

1) Tout début est chaotique et différent. Mettez en place des habitudes auxquelles vous allez essayer de vous tenir : habillez-vous tous les jours, continuez à déjeuner normalement vers telle ou telle heure, nettoyez votre maison tel et tel jour, gardez un rythme de vie sain, mangez trois repas par jour. Si faire un programme journalier peut vous aider, faites-le !

2) Veillez à ne pas décaler votre rythme de vie. Bien sûr, tout est différent, et on peut se faire plaisir, mais essayez d’éviter de vous laisser aller. Essayer de garder un rythme de vie normal. Et de temps en temps, faites-vous plaisir, et couchez-vous plus tard et/ou permettez-vous de faire la grasse-matinée. Quand c’est de temps en temps, cela restera un plaisir, et un moment pour profiter.

3) Permettez-vous des folies dans la journée, dans la semaine. Si vous avez des enfants, faites du cache-cache dans la maison, sautez sur les canapés, faites des cabanes avec tous les draps de la maison, organisez un pyjama partie, faites un repas aux chandelles, … Peu importe que cela fasse un peu de désordre, le plaisir et les souvenirs créés en vaudront largement le rangement qui en suivra. Oscar Wild le disait bien : il n'y a que les folies qu'on ne regrette jamais !

4) Faites des exercices de respiration, très sympa à faire aussi avec les enfants. Vous trouverez de tout sur Internet, tapez par exemple le mot « cohérence cardiaque ». Faites-en un jeu. En plus, cela aide à gérer le stress et à calmer les esprits !

5) Le cerveau aime le changement, faites-lui plaisir. Créez régulièrement un changement dans vos habitudes. Par exemple, prenez votre douche dans l’après-midi plutôt que le matin, ou peu importe votre habitude. Brossez-vous les dents avec l’autre main ou dans une autre pièce de la maison.

6) Pendant les repas, prenez le temps de manger, de goûter, de découvrir d’où viennent les ingrédients, les fruits et les légumes. Sensibilisez-vous et/ou les enfants à la nourriture, et peut-être même ça vous donnera plus envie de cuisiner, d’essayer de nouvelles recettes.

7) Instaurez quelques règles comme par exemple pas de télévision avant le soir. Comme cela le fait de regarder la télévision reste quelque chose de spécial et de positif et vous continuerez à y prendre plaisir. Si vous regardez toute la journée, l’ennuie prendra sa place dans votre quotidien et la dépression pourra venir s’inviter. Et bien sûr vous pouvez toujours vous faire plaisir et faire une exception à la règle.

8) Lisez. Prenez le temps de lire. Lire permet de se retrouver avec soi-même, de découvrir autre chose, de s’échapper du quotidien, de vous reposer, de vous évader. Même si d’habitude vous ne lisez pas beaucoup, lisez un peu maintenant. Découvrez ce que c’est.

9) Lisez des histoires aux enfants, aux petits, aux plus grands. Prenez un moment pour cela tous les jours. C’est un moment de partage et de calme. Vous pouvez aussi lire aux gens / enfants par Internet, whatsapp, Facetime, ou peu importe. Et pourquoi ne pas inventer des histoires ensemble ? Soyez créatif et amusez-vous ensemble, vous serez surpris de la créativité de votre enfant, de vous-même, une fois que vous vous y mettez.

10) Soyez doux et gentil avec vous-même. Sans vous le monde n’est pas pareil, et sans vous le monde ne tourne pas pareil. Il est donc important de bien vous occuper de vous et d’être clément, doux et gentil avec vous. La situation actuelle est du jamais vu, donc réagir, agir et gérer la vie est devenu différent d’habitude. Vous ne l’aviez encore jamais fait, de vivre comme maintenant. Vous découvrez. Alors, soyez doux et gentil avec vous, et essayez d’y prendre plaisir.

11) Préparez un bon gâteau et régalez-vous. Et oui, faites-vous plaisir, vous le méritez bien ! Pourquoi se priver d’un bon gâteau pour fêter la vie ? Et si vous avez des enfants, préparer le gâteau ensemble, comme un atelier cuisine.

12) Accueillez vos émotions. Personne n’a demandé cette situation, vous avez le droit de ne pas aimer, de ne pas savoir comment gérer, de ne pas savoir comment faire, de paniquer, d’en avoir marre ou de péter un câble. Accueillez cette émotion négative, mais ne restez pas avez, ne vous noyez pas dedans. Prenez un moment pour accueillir ce qui vient, prenez un moment pour vous pour ce faire. Respectez-vous dans vos émotions, et respectez les autres dans leurs émotions. Accueillez ce qui vient, puis parlez-en ensemble.

13) Faites ce que vous faites avec attention, en pleine conscience. Si vous faites la vaisselle, faites la vaisselle et rien d’autre. Si vous épluchez des carottes, épluchez des carottes et rien d’autre. Et si votre attention part dans d’autres directions, comme il en a l’habitude, revenez en douceur à la vaisselle, aux carottes, à ce que vous êtes en train de faire. C’est cela méditer. Vous aussi vous pouvez le faire, même, ou bien surtout, en épluchant les carottes.

14) Soyez attentif à vos sensations corporelles. Par exemple, quand vous prenez une douche, soyez attentif à l’eau qui coule sur votre corps, à la température de l’eau, aux sensations corporelles que la douche vous procure. Quand vous vous lavez les mains, soyez attentifs à toutes les sensations que cela procure. Quand vous êtes bien installé dans le canapé pour regarder un bon film, soyez attentif à ce que cela vous procure en termes de sensations corporelles.

15) Appelez, prenez contact avec au moins une personne tous les jours. Si ce n’est pas pour vous, pensez au plaisir que cela peut faire à l’autre. L’isolement guette chez beaucoup de gens, soyez vigilant et restez ouvert au monde, même en restant chez vous. Et si l’isolement vous guette, n’hésitez pas à contacter des gens autour de vous. Ne faites pas de suppositions comme quoi cela ne leur plaira peut-être pas, ou comme quoi ils vont sûrement bien, on ne sait pas jusqu’à ce qu’on l’ait essayé !

16) Quand vous prenez une douche, finissez par une douche froide, c’est très bon pour notre système immunitaire. Peut-être qu’au début cela ne vous tente pas forcément, mais mettez-vous au défi. Vous verrez, cela met de bonne humeur !

17) Faites de votre mieux. Tout ce qui se passe en ce moment, se passe sans que personne ne l’ait demandé. Gardez votre tête froide et accueillez le fait que nous avons tous la responsabilité de faire quelque chose de tout ce qui se passe. Vous pouvez tout par exemple décider de ne pas vous laissez abattre. Parlez-en avec ceux autour de vous. Ce n’est pas nécessaire de tout gérer tout seul.

18) Rêvez à ce que vous allez faire une fois que la vie reprendra son cours. Est-ce qu’il y aura des choses que vous aimeriez changer ? Est-ce qu’il y aura des choses que vous aimeriez améliorer ? Rêvez à ce que vous voulez de votre vie. Tous les jours, matin et soir. Rêver est gratuit, rêver fait vivre, rêver fait grandir.

19) De temps en temps, habillez-vous joliment, faites-vous beau / belle, habillez-vous comme si c’était la fête. Faites-vous plaisir. Complimentez-vous vous-même. Complimentez ceux autour de vous.

20) Faites ce que vous n’avez jamais le temps de faire, par exemple, faites un album photos de vacances ou d’une fête de famille, de l’année. Peut-être vous pouvez raccourcir un peu la longue liste de choses que vous devez, voulez, aimeriez faire ? Commencez par lister et puis voyez avec quoi vous pouvez commencer dès aujourd’hui ou demain.

21) Prenez des nouvelles de personnes qui sont seules, qui habitent seules, que vous imaginez seules. Ne supposez pas qu’elles vont bien ou que c’est facile pour elles parce qu’elles sont seules et n’ont pas les enfants. Ne supposez rien, juste prenez des nouvelles et donnez-en des vôtres.

22) Si vous pouvez tendre la main et faire quelque chose pour quelqu’un, faites-le. Peu importe quoi. En dehors du fait que cela peut aider quelqu’un, c’est aussi agréable de contribuer au bien-être d’autrui, de faire quelque chose de bien pour le monde. On se sent utile. Si vous préparez un bon petit plat, pensez au voisin tout seul, pensez au SDF ou la personne dans le besoin dans la rue quand vous allez faire des courses. Tous ensemble on peut se serrer les coudes, y participer est important et agréable. Un petit geste, un grand plaisir.

23) Bougez. Essayez de faire quelques mouvements sportifs tous les jours, des étirements, des exercices. L’important c’est de bouger votre corps, en plus ça fait du bien au moral. Des exercices de yoga, de Pilates, Tai Chi, de gym, … peu importe. Vous trouverez tout plein d’exercices sur Internet, ou vous les inventez. Les faire ensemble avec les enfants peut donner lieu à de bons moments de fou-rires et de partage. Pour les enfants, il y a du yoga grenouille. Vous trouverez sur Internet.

24) Essayez une nouvelle recette, essayez un nouvel ingrédient. Testez, élargissez la gamme de produits que vous utilisez d’habitude et/ou combinez ce que vous avez à la maison autrement que d’habitude. Jouez en cuisine. Soyez créatif. Changez quelque chose dans votre alimentation. Vous pouvez aussi échanger des recettes avec des copines et des copains, ou faire un tour sur Internet. Il y en a pour tous les goûts.

25) Et pourquoi pas faire un pique-nique dans le salon, surtout avec les enfants ce sera la fête. Changer ses habitudes et faire des choses différemment est excitant et motivant. Il est important de créer de bons souvenirs ensemble, aussi et peut-être même surtout, maintenant !

26) Ouvrez tous les jours un placard au hasard, videz-le, triez, nettoyez, rangez. Et s’il n’y pas plus de placards, passez aux tiroirs et aux armoires, et pourquoi pas au garage tant qu’on y est ?

27) Visitez un musée virtuel, ou écoutez un opéra virtuel. De plus en plus de possibilités sont proposées en ligne et mises à disposition de tout le monde, gratuitement. Choisissez-en une à la fois et profitez-en consciemment.

28) Si vous êtes à la maison en famille, prenez un moment pour vous tous les jours. Un moment vraiment que pour vous. Prenez un peu de distance, laissez les autres à leurs occupations ou à eux-mêmes pendant un moment et occupez-vous de vous. Pour tenir dans le temps, c’est important que vous vous occupiez de vous !

29) Lisez ces livres qui vous attendent depuis si longtemps. Tous ces livres sur votre chevet ? c’est le moment !

30) Relisez un livre qui vous a marqué, ou regardez ce film qui vous a tellement plu.

31) Installez un moment de calme, de méditation, tous les jours. Sur Internet vous trouvez toutes sortes de méditation, vous n’avez qu’à vous installer confortablement à et écouter. Aussi à faire avec les enfants !

32) Instaurez des moments où vous parlez ensemble, où vous échangez, où vous discutez, où vous trouvez des idées et des solutions, où vous posez les questions, où vous partagez ce qui se passe, où tout le monde peut s’exprimer. Il s‘agit de créer de l’espace pour tout un chacun, de donner la parole de chacun. Le tout bien évidemment dans l’écoute et le respect pour soi et pour l’autre.

33) Remémorez des moments agréables passés seul ou ensemble en famille, avec les enfants, avec votre mari/femme/chéri(e), le premier jour que vous vous êtes rencontrés, le jour de votre mariage, des vacances passées ensemble, des moments que vous étiez fiers de vous, des autres, … Se remémorer ces moments précieux fait du bien à l’humeur et oriente vers le positif.

34) Faites-vous une liste de choses dont vous rêvez (bucket list). Ecrivez au moins 100 choses que vous avez envie de faire dans votre vie. Ça peut être des grands rêves, mais aussi des petites choses que vous avez envie de vivre, de faire, d’expérimenter. Et si possible, commencez à en réaliser dès maintenant ! Et oui, 100, c’est beaucoup, mais vous verrez, ça commence à être intéressant après les 30 premières.

35) Changez votre routine de toujours regarder le même type de séries ou de films, de toujours lire le même genre de livre, d’écouter le même type de musique. Ouvrez votre champ de possibles et découvrez ce qu’il existe d’autre en film, en musique, en livres, … Il se peut que vous découvriez des perles !

36) Essayez d’apprendre quelque chose tous les jours. Cherchez cette information sur Internet ou dans un livre. Comment fait-on du miel ? La lune est à combien de kilomètres de la terre ? et c’est quoi une étoile ? Comment vivent les pingouins ? Soyez créatif et réfléchissez à qu’est-ce que vous aimeriez savoir.

37) Faites le tri dans votre ordinateur, dans vos photos, dans vos dossiers, dans vos papiers. Triez, jetez, rangez et créez de la place. Vous verrez, quand on crée de l’espace matériel, on crée de l’espace mental.

38) Matin et soir, énumérez au moins cinq choses pour lesquelles vous êtes reconnaissant, dont vous êtes content, qui se sont bien passées dans la journée, …

39) Faites le tri dans vos vêtements, une étagère à la fois, un tiroir à la fois. Préparez des sacs avec ce que vous pouvez donner une fois que le monde reprendra son cours un peu plus normalement.

40) Si vous avez des enfants, vous pouvez faire le tri dans les jouets avec vos enfants. Préparez des sacs avec des jouets à donner une fois que le monde reprendra son cours un peu plus normalement.

41) Profitez du temps seul ou profitez du temps ensemble, en fonction de votre situation. En général on aimerait passer plus de temps seul ou en famille, profitez-en maintenant. Même si c’est de façon imposée, profitez-en, ça ne durera pas !

42) Regardez la nature, ne serait-ce que par la fenêtre. Saviez-vous que même regarder une photo de la nature a une bonne influence sur notre cerveau ? Regardez une photo de la mer, d’un arbre, d’une jolie fleur ou peu importe pour quelques minutes et observez comment le stress tout doucement se dissipe de votre corps, de votre tête. Si vous n’avez pas de photo ou d’image, allez sur Google et cherchez une image. Même sur Internet vous pouvez trouver des petites vidéos de la mer, des forêts, de rivières, etc. Et si vous avez un jardin ou un bout de terrasse, profitez-en. Allez dehors, profitez du soleil pour les vitamines D. Occupez-vous de la verdure.

43) Si vous avez beaucoup de livres, pensez à faire le tri de vos livres. Peut-être que vous pouvez les offrir à quelqu’un, les vendre ? Faites de la place pour d’autres livres. Faites de la place pour avoir moins de poussière. Vous n’êtes pas obligé de tout jeter, mais vous n’êtes pas obligé non plus de tout garder. Peut-être que c’est un bon moment pour garder que ce que vous aimez vraiment, que ce qui a de la valeur pour vous. Tous ces livres qu’on vous a offerts, mais qu’en fait vous n’aimez pas vraiment … peut-être que quelqu’un d’autre les lira avec plaisir.

44) Apprenez quelque chose de manière plus systématique. Apprenez une langue, regardez des vidéos sur Internet (Ted-X par exemple), inscrivez-vous pour un cours de quelque chose en ligne. Tous les jours un petit peu, vous verrez, vous avancerez rapidement.

45) Dansez ! Vous n’aimez pas danser ? Ce n’est pas grave, jouez le jeu et bougez au moins pendant une chanson, un morceau, la musique à fond. Choisissez la musique qui vous plaît, faites de mouvements lents ou bien plus énergétiques, peu importe, mais écoutez au moins un peu de musique tous les jours et dansez.

46) Si vous avez des passe-temps, des loisirs, faites-les : dessiner, tricoter, jardiner, … profitez de ce temps pour vous pour faire ce que vous aimez faire. Vous collectionnez quelque chose ? c’est le moment d’en profiter, de mettre de l’ordre. Vous aimez bricoler et vous avez du matériel ? C’est le moment. Vous aimez tricoter ? C’est le moment. Vous aimez coudre et vous avez du tissue à la maison ? C’est le moment et vous pouvez même en profiter pour fabriquer des masques ou des produits dans le cadre du zéro-déchets.

47) Bricolez et dessinez et faites de jolis cadeaux pour d’autres personnes, que vous leur donnerez une fois qu’on aura le droit de se retrouver. Vous pouvez aussi les prendre en photo avec le téléphone et envoyer le cadeau virtuel au destinataire. Ça fait toujours plaisir de recevoir des cadeaux, surtout quand les temps sont un peu beaucoup surréels. Génial à faire aussi avec les enfants.

48) Ecrivez des lettres ou des mails. Ecrivez à qui vous avez envie d’écrire. A vous-même, à vos parents, un(e) ami(e), quelqu’un qui a été ou est d’importance pour vous. Vous pouvez écrire pour envoyer mais aussi pour jeter ensuite, et faire un joli travail de développement personnel pour vous-même. Vous avez des enfants qui savent écrire ? Proposez leur d’écrire une lettre à papi / mamie, ou à quelqu’un qui leur est cher.

49) Pensez à ce qui vous ferait plaisir de faire en règle générale, ce dont vous rêviez quand vous n’aviez pas le temps. Listez. Est-ce que vous ne pouvez vraiment pas le faire ? Est-ce qu’Internet peut vous donner des idées pour le faire quand-même ? Et si ce n’est pas possible, préparez-le pour pouvoir le faire quand ce sera possible à nouveau. Préparez-le pas par pas, pour que quand le moment sera venu vous n’aurez plus grand-chose à préparer et vous n’aurez plus qu’à le faire et en profiter. Par exemple, vous rêvez d’un voyage quelque part ? Cherchez des informations sur cet endroit, trouvez des agences de voyage avec laquelle vous pourriez peut-être travailler, des hôtels ou chambre d’hôtes où vous aimeriez rester, faites une liste de ce que vous aimeriez faire et découvrir une fois sur place, etc.

50) Vous l’avez compris, non ? Essayez de faire quelque chose de positif de cette situation inhabituelle, d’une manière ou d’une autre. Trouvez le positif dans ce qui se passe, tournez-le en positif pour vous, au moins pour le moment. Toute cette situation n’est pas drôle, amusante ou agréable, mais se laisser abattre et se laisser aller n’est pas une option. Soyez inventif et créatif et faites-en quelque chose pour vous !!

S'il vous plaît, promettez-moi d'au moins essayer d'en faire quelque chose ! Plus on est nombreux à en faire quelque chose, mieux tout se passera !

Je vous souhaite à tous et à toutes tout le meilleur et bon courage pour cette période.

 
Diététique et nutrition - Hypnose et thérapies brèves
93, place du Marché 84310 Morières les Avignon
Tél : 06 62 20 73 70
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.